jeudi 8 décembre 2016

Rencontre avec Philippe Soirat

Premier entretien d'une série réalisée pour le blog. Je reprends ce que j'avais entrepris il y a cinq ans sur Vimeo mais avec un peu plus d'expérience et du meilleur matériel. L'ambition de ces films est de présenter des musiciens importants de la scène du jazz, et de le faire à rebours de ce qui se fait sur les réseaux sociaux, c'est-à-dire sans contrainte de durée dans le format du film, ni "d'actualité", ce diktat qui nous est imposé pour avoir de la visibilité dans la presse et décrocher des concerts.

photo Jean-Baptiste Millot
Philippe Soirat anime depuis plus de trente ans la vie du jazz en France avec son jeu aéré, vif, inspiré et un engagement sans faille dans les nombreux groupes qui l'ont choisi. J'ai personnellement eu la chance de l'avoir à mes côtés pendant plusieurs années dans un quartet qui comprenait le saxophoniste Jean-Christophe Béney et le contrebassiste Jules Bikôkô bi Njami. Nous avons documenté cette collaboration avec Versatile enregistré à New-York en février 1999.

L'année dernière, il a publié un premier disque sous son nom, You Know I Care, avec un quartet sur mesure réunissant David Prez au ténor, Vincent Bourgeyx au piano et Yoni Zelnik à la basse. Je suis allé le voir chez lui pour qu'il évoque ce nouveau chapitre dans un parcours déjà très riche, et ce qu'il change - ou pas - dans sa pratique du jazz.


Prochaine date du quartet de Philippe à Paris dimanche 11 décembre à l’œil du huit, 8 rue Milton, Paris 9ème. M° Notre Dame de Lorette ou Peletier. Concert à 17h.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire